Un séjour en Islande pour découvrir ses spécialités culinaires

L’Islande est un pays aux mille facettes qui séduit, chaque année, un grand nombre de visiteurs venant des quatre coins du monde. Terre des contrastes et des extrêmes, l’île abrite à la fois des volcans, glaciers, champs de lave, zones géothermiques et étendues de plages. Si le pays n’est pas particulièrement célèbre pour sa gastronomie, il est pourtant bien possible de bien manger dans le territoire islandais. Ses spécialités gastronomiques sont principalement composées de poissons, de produits laitiers et de l’agneau. Si vous projetez de voyager en Islande, voici quelques plats typiques du pays à ne pas manquer.

Le Hákarl

Le Hákarl est un des plats traditionnels islandais à essayer au moins une fois lors de votre voyage en Islande. Le plat provient d’une partie du requin du Groenland ou d’une laimargue faisandée. Pour être plus clair, l’aileron du requin est conservé à partir d’un procédé de fermentation particulier et ensuite il est séché pendant quatre à cinq mois pour que l’urée contenue dans les chairs perde sa toxicité.

Le Hákarl qui est un met à la saveur assez unique est généralement servi pendant le festival Thorrablot, pendant l’hiver. Son goût étrange rappelle celui d’un fromage d’une forte saveur resté très longtemps au fond d’un placard. Pour le déguster, il est conseillé de l’accompagner d’une gorgée de brennivín, qui est un spiritueux local à base de pomme de terre.

Le Harðfiskur

Le Harðfiskur est une spécialité culinaire islandaise que vous rencontrerez dans les différentes villes d’Islande. Il s’agit d’un simple poisson séché et salé d’une odeur assez forte, mais avec un goût qui n’est pas désagréable. Cet aliment typiquement islandais est réalisé avec la viande de morue, d’aiglefin ou de loup de l’Atlantique.

Pour sa préparation, le poisson est séché pendant l’hiver sur de grands portiques en métal ou en bois. Vous pouvez voir ses séchoirs le long de la route vers de nombreux villes et villages. Le Harðfiskur peut se déguster à toute heure de la journée et s’accompagne d’une couche de beurre. Bonne source de vitamines, de protéines et d’oméga 3, ce snack est très apprécié par les Islandais.

Le hangikjöt

Le hangikjöt est un plat traditionnel de fête islandais servi à Noël ou pour des occasions spéciales. Il s’agit d’un met à base de viande fumée d’agneau ou de mouton, en général bouillie. Le plat est présenté en tranches et est servi chaud ou froid, traditionnellement avec des pommes de terre à la sauce béchamel et de petits pois.

Il peut également être proposé en fines tranches sur du pain, tel que le rúgbrauð ou le flatkaka. Le hangikjöt se décline en plusieurs variétés. La viande peut provenir de différentes parties du mouton, mais d’une manière générale, elle est extraite du gigot. Son processus de fumaison peut être obtenu en faisant brûler de la crotte de mouton séchée ou du bois de bouleau.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *