differentes-tenues-cuisnier

Les différentes tenues du cuisinier

Être professionnel dans la cuisine exige des connaissances précises, des normes bien définies et des tenues appropriées. D’un côté, le choix des équipements vestimentaires est primordial pour la protection et le confort du cuisinier, de l’autre côté, les clients évaluent souvent l’établissement par l’image que le cuisinier reflète.

La veste

Pour être présentable et remplir les conditions d’hygiène, la veste est incontournable. Elle est généralement de couleur blanche, mais il y va du goût de chacun, le gris ou le noir sont aussi à la mode. La tenue de cuisinier doit être en premier lieu propre et confortable. Une veste de qualité donne le look et le style au cuisinier. Manches courtes, longues ou rétractables, le tissu en coton est conseillé pour le contact agréable avec la peau et notamment ceux qui sont sensibles aux matières synthétiques. Mais la veste en polycoton (polyester/coton) est également recommandée en raison de sa souplesse et sa légèreté. Les dernières innovations consistent à la pose de nid d’abeilles sous les bras, sur les côtés et dans le dos, pour les soucis de transpiration, ces nids d’abeilles font office d’aération.

 

Le pantalon, le tablier et les chaussures

Afin d’avoir de l’aisance dans les gestes et les mouvements, le pantalon doit être bien confortable en tenant compte de la coupe et du style de chacun.
Le port de tablier est facultatif, mais il sert surtout à la protection des vêtements contre les éclaboussures liquides ou huileuses. Les modèles diffèrent selon ce qui semble pratique pour chaque cuisinier, avec ou sans poche, court ou long, s’enfile par la tête ou à nouer à la taille.
Outre l’hygiène et la norme en vigueur, les chaussures de cuisines offrent au cuisinier confort et sécurité. Plusieurs paramètres sont pris en compte, le sol est souvent glissant et dur, le cuisinier travaille en position debout pendant de longues heures, l’environnement en cuisine est chaud et humide, le choix des chaussures spécialisées est de rigueur.

 

La coiffe et autres accessoires

La toque est le premier symbole du métier du cuisinier et le différencie aux autres responsables de l’établissement. La première utilité est la protection contre les cheveux qui tombent involontairement sur les plats et qui sont particulièrement désagréables aux vues des clients. Elle absorbe également la sueur au niveau du front.
Le tour de cou est un accessoire pour ceux qui aiment le côté esthétique et soigné, son côté pratique consiste à éviter la transpiration du cou, et à éviter l’usure rapide du col de la veste.
Les torchons et les essuie-verres font partie de l’équipement vestimentaire du cuisinier. Une hygiène impeccable signifie des mains et des ustensiles propres en permanence, ces accessoires doivent en tout temps être à portée de main.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *