Fabriquer son propre vinaigre grâce à un vinaigrier

Le vinaigre est très utilisé dans tous les types de cuisines, que ce soit pour assaisonner une salade, donner du goût à un jus ou à une sauce, ou encore pour déglacer un fond de poêle lors de la cuisson d’une viande par exemple. Si on en trouve facilement dans le commerce, il est également très facile de le réaliser soi-même avec un vinaigrier. Le résultat est au delà de ce que vous pouvez attendre : un vinaigre au goût et à la saveur incomparable. Comment faire pour faire son vinaigre maison ? Découvrez-le immédiatement.

Les différentes sortes de vinaigrier

Pour vous lancer dans la fabrication de votre propre vinaigre, vous devez absolument posséder un vinaigrier. Il existe deux principaux type des vinaigriers : celui en bois et celui en céramique (ou grès).

Si celui en grès possède tous les atouts pour réaliser un bon vinaigre, celui en bois vous permettra de passer le niveau supérieur en réalisant des vinaigres encore plus goûtus et avec une plus forte complexité aromatique. C’est à vous de choisir celui qui vous convient en fonction de ce que vous souhaitez réaliser. Mais il est certains que les possibilités sont plus nombreux avec un modèle en bois véritable. Si vous voulez plus d’informations sur les types de vinaigriers, les avantages et leurs inconvénients, vous pouvez consulter le site spécialisé https://mon-vinaigrier.com/.

La réalisation du vinaigre

La version finale du vinaigre est l’alliance d’une fermentation alcoolique et acétique. Au final, grâce à l’alcool et à l’oxygène présents dans voter vinaigrier, vous obtiendrez de l’acide + de l’eau, soit du vinaigre ! Pour que cette transformation puisse avoir lieu, il vous faut une mère de vinaigre. C’est elle qui permet à l’oxygène de se fixer sur l’alcool afin de transformer votre vin ou votre cidre en vinaigre.

La mère de vinaigre

Il existe deux solutions pour obtenir une mère de vinaigre : soit vous en récupérez une chez une de vos connaissance, soit vous créer votre propre mère de vinaigre.

Pour fabriquer la vôtre, vous avez juste à mettre une bouteille entière de vin dans votre vinaigrier et laisser macérer le tout à l’air libre mais à l’abri de la lumière. En fonctions des conditions de température et d’humidité de votre logement, cette étape prend en général entre 1 et 2 mois. Lorsque votre mère de vinaigre sera formée, vous pourrez l’utiliser pendant des années sans devoir en refaire une à chaque fois.

La formation du vinaigre

Lorsque vous avez votre mère de vinaigre, vous n’avez plus qu’à mettre du vin (ou un mélanges de différents vins) dans votre vinaigrier et laisser macérer le tout avec la mère. Au bout de quelques semaines, vous pourrez déguster votre premier vinaigre fait maison ! A savoir que le vin de base aura toujours un impact sur le goût final de votre vinaigre. Donc en fonction des vins utilisés (bordeaux, côtes du Rhône, bourgogne) vous obtiendrez un vinaigre aux différentes saveurs.

Les recettes à réaliser dans un vinaigrier sont presque infinies car vous pouvez jouer sur tous les types de vins ou de cidres, mais également sur l’ajout de fruits ou encore d’épices. Une chose est sûr, lorsque vous aurez réalisé puis goûté votre propre vinaigre, vous ne pourrez plus faire marche arrière !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *